Disciplines

L’éducation canine a pour objectif d’apprendre au maître les bases pour transmettre à son chien des qualités d'obéissance et de sociabilité indispensables pour se faire accepter en ville et dans la vie quotidienne. Pour cela il devra acquérir des notions de civisme, d'éthologie et de moyens de communication avec son chien.

 POUR QUI ?

Pour tout maitre désirant avoir un chien à son écoute dans la vie de tous les jours. On peut aller plus loin en faisant de l’obéissance.

 QUELS OBJECTIFS ?

Apprendre au maitre à comprendre et communiquer avec son chien (éthologie).

Rappel au maitre des aspects civiques et juridiques : divagation,  ramassage des déjections, identification, vaccination.

Faire marcher le chien en laisse avec des changements de direction, d'allures, des arrêts.

Faire marcher le chien sans laisse, celui-ci devant rester sous le contrôle et dans l'environnement du maître.

Rappeler le chien qui doit revenir  rapidement près de son maître.

Faire asseoir et coucher le chien.

Laisser le chien en position « couché » pendant l'absence du maître.

Pouvoir approcher une personne étrangère qui vient saluer le maître.

Évoluer au milieu d'une foule.

 

 

ECOLE DU CHIOT

L’école du chiot, c’est la « maternelle pour les chiens ». Elle permet la socialisation du chiot par la méthode naturelle, c’est à dire en appliquant des méthodes d’apprentissage sans contraintes. Pour cela, le maitre devra acquérir des notions d'éthologie et de communication avec son chien.

 

POUR QUI ?

Pour tout maitre ayant un chiot de plus de 3 mois, soucieux du bien-être de son futur chien adulte.

 

QUELS OBJECTIFS ?

Apprendre au maitre à connaitre son chiot, entres autres ses capacités, ses besoins, ses qualités, ses défauts.

Rappel au maitre des aspects civiques et juridiques : divagation, identification, vaccination.

Sensibilisation au civisme et ramassage individuel en cas d'incident.

Socialisation du chiot vis à vis des autres chiens, des hommes, des bruits, des odeurs, etc… Un chiot qui sera confronté à un maximum de sollicitations « positives » deviendra un chien équilibré et bien dans sa peau.

Début de l’apprentissage des ordres de bases, tels que le rappel, les positions « assis », « couché », la marche en laisse, la marche sans laisse et le pas bouger.

 

 

OBEISSANCE

L'obéissance est la continuité de ce que le maitre et le chien ont appris en éducation familiale. Au travail, le chien doit montrer sa disponibilité, sa souplesse à obéir aux commandements, son enthousiasme et sa rapidité dans l'exécution; et l'on doit toujours voir une équipe gaie, unie et harmonieuse.

 

POUR QUI ?

L’obéissance peut-être pratiquée par toute personne possédant un chien sociable, quelle que soit sa race ou ses origines. La discipline est ouverte aux chiens inscrits au "Livre des Origines Français", sauf dérogation.

 

QUELS OBJECTIFS ?

Perfectionner les ordres de bases, vus en éducation, tels que le rappel, les positions « assis », « couché », la marche en laisse, la marche sans laisse et le pas bouger.

Apprentissage et perfectionnement d’autres ordres, tels que le rapport d’objet, le saut de haies, les ordres à distance.

 

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES :

L'obéissance s'est pratiquée en France après les années 1997. C'est une discipline internationale gérée par la Fédération Cynologique Internationale. Elle est articulée sur trois niveaux de progression.

Les concours d'obéissance comprennent les différents exercices. Chaque exercice est noté sur 10 points et est assujetti d'un coefficient plus ou moins important suivant les difficultés de l'exercice. Les exercices s'effectueront suivant l'ordre défini dans la classe concernée.

Canicross

Le Cross-Canin ou canicross est une discipline familiale et athlétique ouverte à tous les licenciés adhérents d’un club affilié ou en stage d’affiliation à une canine régionale.

 

Elle permet de découvrir avec son chien la nature en participant à des rencontres regroupant les amoureux des animaux et de l’environnement et des compétiteurs de hauts niveaux.

 

Le Cross-Canin consiste à courir sur une distance de 9 km au maximum.

Le chien équipé d’un harnais spécifique sera relié en permanence au coureur par l’intermédiaire d’une longe accrochée à une ceinture.


Ils effectuent un même effort physique sur un parcours tracé à l’avance et de préférence en pleine nature.

Date de dernière mise à jour : 09/01/2016

×